Préparez-vous pour la Journée mondiale de la sauvegarde !

Semaine 1

La quantité de données personnelles a été multipliée par un million en 25 ans !

À mesure que les ordinateurs personnels ont évolué, la quantité de données à stocker sur nos PC et nos Mac a augmenté de façon exponentielle. Vous vous rappelez probablement du jour où vous avez acheté votre premier ordinateur avec un disque dur de 30 Mo, au début des années 90. Vous vous êtes dit, « Je n'utiliserai jamais tout ce stockage. » Quelques dizaines d'années plus tard, vous vous rendez compte qu'un PC ou un Mac équipé d'un disque d'un téraoctet suffit à peine. Mince ! Vos besoins en données ont été multipliés par un million !

L'histoire du stockage PC

IBM a présenté le premier disque dur en 1956, mais ces lecteurs étaient trop volumineux et trop onéreux pour être utilisés dans le premier PC que la société a commercialisé au début des années 80. IBM et d'autres fabricants ont alors équipé les premiers PC de lecteurs de disquettes amovibles. En fait, le premier PC d'IBM comportait deux lecteurs de disquettes : le premier permettait aux utilisateurs de charger le système d'exploitation et les applications, tandis que le deuxième servait au stockage des données.

Peut-être vous souvenez-vous de la taille et de la fragilité des disquettes, et à quel point elles nuisaient aux performances de votre PC ? C'est pour cette raison que les fabricants ont rapidement mis au point des disques durs plus petits, plus faciles à gérer et pouvant stocker de plus grandes quantités de données.
Les disques durs 5,25 pouces se sont rapidement imposés comme standard pour les ordinateurs de bureau ; les disques 3,5 pouces pour les ordinateurs de bureau et 2,5 pouces pour les ordinateurs portables ont fait leur apparition un peu plus tard. Par la suite, les fabricants ont mis au point d'autres supports de stockage tels que les CD-ROM, les DVD, le Blu-ray et la mémoire flash.

À mesure que les PC ont évolué et que la technologie des disques durs a progressé, les prix du stockage ont chuté. Au cours des 30 dernières années, le prix d'une unité d'espace disque (p. ex., kilooctets, mégaoctets et gigaoctets) a chuté de 50 % tous les 14 mois. Heureusement d'ailleurs, car sinon il vous faudrait débourser des dizaines de milliers d'euros pour stocker les données d'aujourd'hui !

Pourquoi les volumes de données ont-ils augmenté ?

Lorsqu'IBM a commercialisé le premier PC, de nombreuses personnes ne savaient pas pourquoi elles avaient besoin d'un ordinateur personnel. Elles pouvaient utiliser un PC pour gérer le budget familial avec Excel, écrire des courriers avec un traitement de texte. Et c'était à peu près tout.

Lorsque les ordinateurs sont devenus plus rapides et dotés davantage de mémoire, le marché du jeu a commencé sa percée. Par la suite, les nouveaux progrès en termes de vitesse et de mémoire ont permis aux utilisateurs de se servir de leur PC pour les arts graphiques. Puis… sont arrivés Internet, les moteurs de recherche, la numérisation de documents, les appareils numériques, le commerce électronique et les médias sociaux.

Aujourd'hui, 30 ans après, les consommateurs se servent de leur ordinateur pour presque tout : courrier électronique, documents Word, tableurs, photos, vidéos et musique. Peut-être même avez-vous transféré sur votre ordinateur tous vos dossiers papier, reçus et factures compris. Cela explique que pour certaines personnes, les disques d'un téraoctet ont désormais une capacité de stockage insuffisante.

Raisons pour lesquelles il est important
de sauvegarder vos données

Vous est-il arrivé d'égarer ou de perdre des photos de famille ? Si oui, vous devez vous souvenir de l'angoisse que vous avez ressentie, sachant que ces photos étaient irremplaçables. Pour la plupart d'entre nous, les photos ont une valeur inestimable. Avec les appareils numériques, une grande partie des données que vous stockez sur votre PC ou votre Mac est constituée de photos de famille et de vidéos. Vous y stockez également des documents importants, par exemple vos déclarations d'impôt, votre agenda, votre courrier, vos journaux, vos factures et vos reçus. En vérité, vos biens numériques sont tout aussi importants, voire plus importants, que tout ce que vous possédez. La question qui se pose est donc la suivante : Pourquoi ne sauvegarderiez-vous pas vos données ?

Les pertes de données sont plus fréquentes que ce que les gens croient ou veulent bien admettre. En fait, la question n'est PAS de savoir SI vous allez perdre des données, mais QUAND cela va se produire, compte tenu des nombreux facteurs internes et externes qui peuvent entrer en jeu.